Mar 17 Sep, 2019, 7:04 pm
 Verrouillé  0  4039
Affiche 1 à 1 des 1 entrées.

La danse des abeilles est un terme utilisé en apiculture et en éthologie pour désigner un système de communication animale par lequel des abeilles butineuses ou exploratrices transmettent aux réceptrices restées dans la colonie la distance et la direction de la source de nourriture où elles peuvent obtenir le nectar et le pollen des fleurs nécessaires à la production de miel.

Au cours de ces danses, elles émettent avec les ailes un son particulier et transmettent l'odeur du nectar dont elles veulent communiquer leur position. Les réceptrices restent en contact avec la danseuse. Ces danses exécutées sur les rayons d'alvéoles sont d'autant plus vives, et de longue durée, que le nectar est abondant et riche en sucre, renseignant également sur les plantes qui cessent d'être productives et sur celles qui le deviennent. Alertées, les abeilles jusque-là inactives s'envolent à la recherche de cette nourriture. Grâce à ces mécanismes de communication, les colonies peuvent s'adapter et localiser efficacement les sources de nourriture disponibles.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f8/Bee_dance.svg/800px-Bee_dance.svg.png

On distingue différents types de danses :

La danse en rond

Si le lieu de butinage est proche du nid, l'éclaireuse danse simplement en rond. Elle fait parfois demi-tour, ou du bruit en agitant les ailes, mais il ne semble en ressortir aucune information valide. Lorsqu'elles quittent le nid, les butineuses qui l'ont observée s'égayent dans toutes les directions pour chercher la source de nourriture un peu au hasard. La danse en rond fournirait donc un message simple : « Les filles, j'ai trouvé à manger pas loin ! »

La danse en faucille

Pour des distances un peu plus grandes, la guide passe à un second type de danse, dite en faucille. Elle parcourt désormais deux ellipses allongées, symétriques l'une de l'autre par rapport à un axe. La danse comporte ici une information sur la direction à suivre : l'angle formé entre son axe de symétrie et la direction verticale est le même que celui, dehors, entre la direction du soleil et celle vers laquelle il faut voler pour trouver le lieu de butinage. Une précision géométrique digne d'un Pythagore en pleine forme !

La danse en faucille n'indique cependant qu'une direction générale. La butineuse doit se débrouiller seule pour mettre la patte sur la nourriture qui se trouve, d'après les indications, « vers là-bas, et pas trop loin ».

La danse frétillante

Ce flou sur la distance est réglé avec la troisième danse, pratiquée si la source se trouve loin du nid, à plusieurs dizaines voire centaines de mètres. Cette danse est appelée frétillante car l'abeille y décrit une forme de « 8 » aplati dont la partie centrale est en ligne droite, ligne que l'abeille parcourt en faisant frétiller son abdomen. Cette fois, la danse permet de coder au moins trois informations :

    La direction est donnée comme lors de la danse en faucille : l'angle entre la ligne droite du « 8 » et la verticale est le même que celui entre la direction du soleil et celle de la source.

    La distance est précisée : il existe un lien direct entre la durée du frétillement, lors de chaque ligne droite, et la distance à parcourir. Plus on se trémousse le popotin, plus il faudra voler loin. La relation est presque mathématique, proportionnelle : si la danseuse frétille pendant 0,8 seconde pour coder 200 mètres et 1,2 seconde pour en coder 300, elle frétillera 1,6 seconde pour indiquer 400 mètres, etc.

    La danse fournit enfin une indication sur la richesse de la source : plus on y trouve de quoi se régaler, plus la guide exécute un grand nombre de tours de danse, et plus elle frétille vigoureusement son abdomen lors des passages en ligne droite.

Toutes les danses ne servent pas à indiquer les lieux de ressources. Il existe d'autres types de danses comme :

Danse d'orientation vers un site d'essaimage

Martin Lindauer déchiffre un autre mode de danse des abeilles en 1951, appelée la « danse du domicile » ou « danse de l'essaim » : une fois par an, pendant quelques heures ou quelques jours, se produit une danse frétillante exécutée par les éclaireuses en plein air sur le dos d'abeilles qui se sont posées en essaim sur une branche après avoir abandonné leur domicile pour en choisir un autre. La colonie laissant aux éclaireuses le pouvoir de décider de ce choix, il s'agit de l'équivalent d'une démocratie par délégation car des processus de rétroaction positive et négative montrent de véritables débats contradictoires lors de ce choix.

Danse de stimulation des ouvrières

Thomas Seeley décrit une danse de stimulation des ouvrières qu'il appelle "danse du tremblement". C'est la danse que font les butineuses lorsqu'il n'y a pas assez d'ouvrières pour décharger rapidement le nectar qu'elles ramènent. Les butineuses vont alors vers des ouvrières inactives pour faire une danse de tremblement qui constitue un signal pour leur demander de se mettre au boulot et aider à décharger le nectar entrant.

En plus des danses, les abeilles utilisent certains signaux de communication :

    le signal de secouage (Shaking signal) est un signal utilisé par les butineuses pour réveiller les abeilles assoupies avant de faire une danse d'orientation alimentaire. Pour danser, la butineuse a besoin d'un public attentif et va donc secouer un peu les abeilles au repos pour les prévenir qu'une communication va suivre.

    le signal d'interruption (bip signal) est un signal où une butineuse en bouscule une autre plus ou moins fortement en émettant un petit bip. Ce signal est utilisé par une butineuse qui souhaite interrompre une communication d'une autre. Elle l'utilisera par exemple pour empêcher une danse d'orientation alimentaire si elle pense qu'il vaut mieux plutôt faire une danse de stimulation des ouvrières. Elle pourra aussi utiliser ce signal d'interruption pour empêcher une éclaireuse de continuer à promouvoir son site d'essaimage.

Les phéromones sont des substances chimiques émises par chacun des membres de la ruche et font parties du langage des Abeilles. Ces substances sont de véritables messages qui conditionnent les comportements au sein de la colonie.

20
Sam 13 Oct, 2018, 6:18 pm
Affiche 1 à 1 des 1 entrées.