Ven 16 Nov, 2018, 2:38 pm
 0  308
Affiche 1 à 1 des 1 entrées.

A priori, le miel est un aliment tout à fait pur et naturel… Ce qui ne veut pas dire qu’il soit bio ! Pour être certifié AB, il doit répondre à des exigences très strictes. Ce qui explique le fait que peu d’apiculteurs travaillent en bio.

Nous allons vous montrer la différence entre une production biologique et une production conventionnelle. Natur Miel est un regroupement de producteurs biologiques et conventionnels donc nous rédigeons cet article en toute neutralité.

Nous allons faire le tour des grandes lignes garantissant le label AB. Nous avons choisi l'organisme Ecorcert, qui est très sérieux dans ses audits, pour la certification de nos productions et la distribution par la structure Natur Miel.

    LA ZONE DE BUTINAGE

La zone de butinage est un des points les plus strictes de la certification en Biologique. En production conventionnelle, nous pouvons placer nos ruches ou nous le souhaitons alors qu'en biologique il faut respecter un certain périmètre ou + de 50% de la surface de butinage ( rayon de 3km autour des ruches ) doit être sauvage ou biologique. Cela peut paraître simple mais détrompez-vous !! La zone ne doit pas être traversée par un axe routier important ( autoroute, nationales très fréquentées par des camions par exemple ). La zone ne doit pas avoir d'usine polluante active ou même inactive. En effet, il pourrait rester des restes de pollution sur le site.

    L'ALIMENTATION

L'alimentation des Abeilles et le 2éme point important. Elle est différente en conventionnel et en biologique. Dans tous les cas chez Natur Miel, nos Apiculteurs nourrissent au minimum les Abeilles favorisant l'alimentation naturelle. Cependant à certaines périodes il est obligatoire de nourrir nos Abeilles car malheureusement la flore n'est plus assez variée et dense de nos jours.

En conventionnel, nous utilisons du sirop tout prêt qui est une solution aqueuse purifiée et concentrée de saccharides nutritifs contenant du fructose, du glucose et du maltose, obtenue à partir du blé ou de maïs et à laquelle ont été ajoutés des solubles de maïs. Egalement l'hiver nous mettons du sucre candi PAT'ABEILLE afin que les Abeilles puissent grignoter et prendre des forces pour passer ce moment difficile pour elles.

En Biologique, nous utilisons du sucre de canne biologique et de l'eau. Nous faisons notre sirop à la demande de nos Abeilles car celui ci ne peut pas être stocké. Pour le sucre candi nous n'en donnons pas à nos Abeilles bio car les produits sur le marché ne nous conviennent pas. Du coup nous devons anticiper l'hiver en donnant un maximum de sirop de sucre bio à nos Abeilles pour qu'elles le stockent et passent l'hiver avec.

    TRAITEMENT VARROA

Le traitement Varoa est le 3éme point crucial de de la certification. Le Varroa est un parasite de l'Abeille tout comme les puces chez les chiens ou les poux chez l'homme. Le Varroa est vraiment mauvais pour les Abeilles puisqu'ils les rendent amorphe et mangent les ailes des Abeilles en cas de forte contamination. Il est donc impensable de ne pas traiter ses ruches contre le Varroa, que ce soit en bio ou pas ! La méthode est différente suivant le mode de production :

En conventionnel, nous utilisons des languettes que nous insérons dans les ruches quelques semaine et le tour est joué. Les languettes sont composées d'Amytraz formule chimique C 19 H 23 N 3. C'est un acaricide et un insecticide non systémiques qui également a été décrit comme un scabicide.

Amitraz est particulièrement efficace contre les acariens, mais il est utilisé comme pesticide dans de nombreux domaines. Par conséquent, l'amitraz est disponible sous de nombreuses formes différentes, telles qu'une poudre mouillable, un concentré émulsifiable, un concentré soluble / liquide et un collier imprégné (pour chiens). Il est caractérisé comme un insectifuge, un insecticide et un synergiste de pesticide . Ce sont ces propriétés qui le rendent particulièrement utile comme pesticide :

    L'effet répulsif force les insectes à se détourner de leur cible, traitée à l'amitraz.

    Il agit comme un insecticide , ce qui signifie qu'il peut être utilisé pour lutter contre les insectes nuisibles directement ou indirectement à l'homme.

    En tant que synergiste de pesticides, il augmente également l’effet de certains autres pesticides s’ils sont combinés à de l’amitraz.

En biologique, nous utilisons de l'acide oxalique. Il existe diverses méthodes pour faire des traitements ainti-varroa à l'acide oxalique. Nous n'expliquerons pas notre méthode car c'est un peu le secret de la maison puisqu'en un seul traitement par an nous arrivons à de beaux résultats. Il faut dire que nous essayons de garder nos ruches dans des zones sauvages sans voisins pour éviter les contaminations. L'acide oxalique de formule C2H2O4 est encore appelé sel d'oseille. On le trouve à l'état naturel sous forme d'oxalate de potassium ou de calcium dans les racines et rhizomes de nombreuses plantes telles que l'oseille, la rhubarbe, la betterave et les plantes de la famille des oxalis. Les oxalates sont également présents dans l'urine animale et humaine. De façon industrielle, l'acide oxalique est obtenu par deux oxydations successives, à l'aide d'acide nitrique puis de dioxygène de l'air en présence d'un catalyseur.

ANALYSE

D'un point de vue analyse il existe une différence nous n'allons pas le nier. En bio on ne retrouve pas de reste chimique ou pesticides contrairement au conventionnel ou on retrouve des résidus d'Amytraz entre autres mais en très faible dose. En Apiculture conventionnelle comme en bio il est interdit de traiter et de nourrir des ruches en production !!

NOTRE CONCLUSION

Nous pensons forcement que le miel bio est meilleur que le miel conventionnel (même si c'est + compliqué à produire). Mais attention beaucoup d'apiculteurs sont sensibles à ses point sans forcement s'engager en bio !! Le premier frein à l'engagement bio est l'administratif à gérer pour ses ruche. C'est du travail, il faut tout noter et on peut être contrôlé à tout moment. Le Miel conventionnel est à notre point de vue bien aussi puisqu'il offre une gamme plus large et surtout un coût plus raisonnable que le bio. Les pesticides ou résidus d'Amytraz ne doivent pas être un frein car, entre nous, les volumes sont très bas puisque c'est un produit naturel ne l'oublions pas !! Et de plus nous ne mangeons jamais une grosse quantité de miel par jour non plus.

Invité

Affiche 1 à 1 des 1 entrées.